avec animaux, plantes et autres créatures sauvages
 
Dialogue existentiel 8: nature animale et culture humaine

Dialogue existentiel 8: nature animale et culture humaine

(share-partage)
nature animale et culture humaine

Nature animale et culture humaine

Un dialogue entre Peter le faucon et Davina l’oie. Peter pense que les animaux sont les égaux des humains et que l’entraide est nécessaire. Davina est une grande voyageuse qui affirme que la connaissance et la morale s’acquièrent avec l’expérience. 

Peter: chère Davina, je vous cherchais.

Davina: ah bon?

Peter: je voulais vous demander ce que vous pensez de faire une chronique radio sur les humains, basée sur nos voyages et nos rencontres? J’aimerais l’utiliser pour promouvoir la libération intellectuelle des créatures du domaine.

Davina: vous avez une radio?

Peter: non, mais j’ai des contacts avec celle des airs et nous pourrions avoir un créneau horaire si vous êtes d’accord.

Davina: et qu’avez-vous exactement en tête?

Peter: vous savez comme moi pour les voir de haut que les humains qui se sentent supérieurs à nous ne sont pas si extraordinaires que cela. Parler de leurs façon de vivre pourrait aider nos amis les animaux et les plantes à se sentir plus sûrs d’eux. Nous pourrions appeler notre émission « le bruit des humains ».

Davina: pourquoi pas, monsieur le faucon, ne serait-ce que pour partarger mes souvenirs de voyage avec un autre grand voyageur.

Peter: alors, madame l’Oie,  si vous avez un sujet de réflexion qui ferait l’affaire, nous pouvons enregistrer dès maintenant!

Davina: vous ne perdez pas de temps mais il y a une histoire qui m’a frappé récemment et qui se passe en Allemagne alors je suis prête.

Peter: donnez-moi 5 minutes.

(il s’envole et revient avec un petit appareil qu’il pose sur l’herbe)

Peter: voila, attention, je lance l’enregistrement: chers auditeurs et chères auditrices, Davina l’oie et moi-même, Peter le faucon, débutons aujourd’hui une émission intitulée « le bruit des humains » où nous évoquerons ce que nous avons pu observer alors que nous passions dans les airs. Le but est de vous montrer que ces humains qui nous entourent ne sont pas aussi avancés qu’ils le pensent et nous espérons donc que vous trouverez dans nos remarques de quoi sourire, réfléchir et vous sentir réconfortés. Madame l’Oie va maintenant nous dire ce qu’elle a vu de surprenant ces derniers temps.

Davina: eh bien, monsieur le Faucon, c’est quelque chose qui se passe en Allemagne et qui concerne des lions dans un zoo.

Peter : ah, c’est une coïncidence surprenante car en plus de cette émission, je voulais faire un enclos à humains pour mieux voir à quoi ils ressemblent quand ils ne peuvent pas nous attaquer.

Davina: cher Peter, ne comptez pas sur moi pour cette idée, nous ne devrions pas imiter les erreurs morales des humains et emprisonner des créatures vivantes.

Peter : oui, vous avez sans doute raison, je le voyais comme une façon de leur faire comprendre le mal qu’il nous font.  En attendant, vos lions?

Davina : et bien je ne les aime guère en général mais ceux là, ils ne supportaient plus d’être en cage alors ils se sont enfuis

Peter: bravo à eux!

Davina: ne vous réjouissez pas trop vite car ils ne sont pas allés loin. En pleine ville, ils ne savaient pas trop quoi faire. Les humains les ont vite encerclés et ils les ont poussés vers un enclos mais il y en avait un qui s’agitait trop alors ils l’ont tué.

Peter: tué ! Comme ça !

Davina : oui, ils ont eu peur qu’il se rebelle et les attaque.

Peter: c’est bien un trait des humains, ils veulent à la fois l’exotisme et la sécurité; ils pensent que l’illusion peut remplacer la réalité.

Davina : ils font cela parce qu’ils aiment les sensations fortes sans le danger qui va avec. Le problème, c’est qu’ils ne se rendent pas compte que remplacer l’expérience du réel par l’expérience de l’illusion, c’est aussi modifier les bases de leur sens moral.

Peter : ce qui explique sans doute qu’ils se croient supérieurs et ne supportent pas quand la nature reprend le dessus.

Davina : ils ne vivent pas comme le reste du vivant.

Peter : ce qu’ils appellent leur culture et qui change selon les époques et les circonstances les empêche d’avoir une direction sûre et universelle. Ces lions qui s’échappent devrait leur rappeler combien les lois qu’ils imposent au reste du vivant sont injustes mais ils ne comprennent pas.

Davina : un lion qui se rebelle, ça ne correspond pas à leur critères.

Peter : comment ne voient-ils pas que ces animaux en cage sont malheureux? Quand je passe au dessus d’un zoo, c’est ce qui me frappe d’emblée.

Davina: ils manquent sans doute d’empathie parce qu’ils sont avant tout préoccupés de leur personne. Comme si le monde s’arrêtait à leur univers.

Peter: je crois que vous avez raison pour l’enclos à humains, votre histoire montre qu’ils n’ont rien à nous apprendre.

Davina : et que les éviter pour vivre libre, c’est mieux.

Peter : paix au lion de Leipzig, donc.

Davina : il est mort pour nous éclairer.


Analyse

Les humains apprivoisent la nature pour se sentir en sécurite mais s’éloignent ainsi de ses lois. Parce que leur culture ignore la nature, cela ne fait qu’augmenter leur peurs.

Pour Davina, l’exemple des lions emprisonnés puis tués quand ils s’échappent prouve que ces humains ont une vision du monde qui induit des conceptions morales dangereuses pour le reste du vivant.

Pour Peter, ils vivent dans un monde illusoire qui ne correspond pas à celui de la nature. Les autres vivants qui leur rappellent que leurs lois ne sont pas universelles prennent des risques.

Discussions possibles

Enfermer le vivant pour le protéger, est-ce moral?

Faut-il toujours éliminer ce qui nous fait peur?

Pour finir

Envie de réflexion un peu plus poussée? Voyez, par exemple, La libération animale où Peter Singer affirme que les animaux souffrent et doivent donc être traités avec respect.

Envie de contribuer à ces dialogues? Ecrivez-vos commentaires et questions ci-dessous.

Envie d’en savoir plus sur les goûts de Davina et Peter? Leur livres préférés sont dans la bibliothèque du domaine.


(share-partage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Content available on request - Contenu disponible sur demande.