Dialogue existentiel 3: Logique et présupposés chez Zénon

(share-partage)
logique et présupposés chez zenon

Logique et présupposés chez Zénon

Un dialogue entre Socrates le bâton et Emmanuelles les tortues. Socrates sait qu’il ne sait rien et cela le conduit à poser de nombreuses questions. Il examine ensuite attentivement les réponses. Les Emmanuelles sont des raisonneuses qui aiment la logique et se méfient des émotions.

Socrates: mesdames les Tortues, mon ami Zénon d’Elée affirme qu’en cas de course avec Achille aux pieds légers, celui-ci ne pourra jamais vous rattraper si vous partez en avance. Pouvez-vous me dire pourquoi?

Emmanuelles: cher Socrates, c’est un classique de notre éducation destiné à nous former à la logique et à la réflexion et cela se défend ainsi: Achille, nous sachant lentes, nous donne cent mètres d’avance.

Socrates : oui, c’est comme cela que l’histoire commence.

Emmanuelles : eh bien, le temps qu’il arrive là où nous étions quand il se met en route, nous en aurons profité pour avancer à notre rythme et il lui faudra alors parcourir cette distance en plus, vous êtes d’accord?

Socrates: oui, cela parait évident de la façon dont vous le dites.

Emmanuelles : et pendant qu’il franchit cette nouvelle distance, nous en aurons encore profité pour progresser.

Socrates : oui car vous avancez lentement mais avec détermination.

Emmanuelles : donc vous voyez bien qu’il ne peut pas nous rattraper, nous avons toujours un peu d’avance sur lui, aussi petite cette avance devient-elle.

Socrates: tout cela est fort logique mais c’est pourtant faux et vous le savez. Achille va plus vite que vous et vous dépassera facilement.

Emmanuelles : cher Socrates, nous avons réfléchi longuement à ce paradoxe et il nous semble solide même s’il ne rend pas compte de la réalité.

Socrates: il semble solide parce que vous supposez qu’Achille et vous vivez dans le même monde avec les mêmes règles mais là est le problème.

Emmanuelles : nous t’écoutons…

Socrates: votre temps et votre espace vous sont propres. Achille évolue dans un temps et un espace différents si bien qu’il n’y a jamais rencontre des deux et que les divisions que vous effectuez dans les vôtres n’affectent pas les siens. Il peut donc vous doubler facilement parce que c’est dans sa nature d’être plus rapide que vous.

Emmanuelles : alors comment pouvons-nous nous entendre si vous dites vrai et que nous vivons dans des mondes différents?

Socrates: parce vous partagez les mêmes notions mais pas les mêmes réalités. Vous croyez parler de choses semblables mais ce n’est qu’une illusion. Cela vous permet d’avancer une théorie qui n’est valable qu’en théorie. En pratique, elle n’a pas de sens. Un peu comme si vous me diseiz que vous avez froid. Je peux le comprendre car je sais que je peux avoir froid mais il n’est pas sûr que votre froid est le mien. Méfiez-vous de la logique pure et des comparaisons fallacieuses.

Emmanuelles : votre analyse est intéressante et difficilement contestable, cher Socrates. Nous ne l’avions jamais rencontrée et elle nous offre de nouvelles perspectives.

Socrates: il faut toujours aller au delà des apparences et questionner les présupposés car la logique n’est qu’un outil, pas une vérité. Si vous l’utilisez mal, votre édifice final ne sera pas solide.


Analyse

La logique est un outil de raisonnement mais si elle s’appuie sur des bases fausses, ses conclusions seront également fausses.

Socrates demande aux tortues d’expliquer le paradoxe de Zénon d’Elée selon lequel s’il leur donne de l’avance, il ne pourra jamais les rattraper. Il explique ensuite que c’est une situation impossible car Achille et les tortues ne vivent pas dans le même monde. Seul le langage permet de faire croire qu’ils ont une perception et un vécu du temps et de l’espace identiques.

Les Emmanuelles montrent que logiquement, Achille ne pourra jamais les rattraper parce qu’à chaque fois qu’il atteindra le point où elles étaient, elles auront encore progressé.

Discussions possibles

Manipuler le langage, est-ce le meilleur moyen d’arriver à des vérités?

Vivons-nous depuis toujours dans un monde virtuel?

Pour finir

Envie d’en savoir plus sur Zénon d’Elée? Voyez, les arguments de Zénon d’Elée contre le mouvement.

Envie de contribuer à ces dialogues? Ecrivez-vos commentaires et questions ci-dessous.

Envie d’en savoir plus sur les goûts de Socrates et Emilies? Leur livres préférés sont dans la bibliothèque du domaine.


(share-partage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *